Contactez-nous !

Besoin d'un financement professionnel en express ?

Notre cabinet de courtage est spécialiste en matière de crédit aux professionnels et de conseil en financement des entreprises & PME en France.

Le financement professionnel immobilier.

Les biens immobiliers à usage professionnel peuvent être financés par des prêts professionnels spécifiques aux professionnels.
Ces prêts peuvent être amortissables ou pas, mensuellement ou trimestriellement et accordés sur des durées de 8 à 15 ans.
Les taux d'intérêts pratiqués peuvent être fixes, variables, indexés, réglementés.

> Les principes de fonctionnement.
> Le taux d'intérêts
 
 
 
Les principes de fonctionnement.
Un prêt professionnel immobilier est souvent un prêt à long terme (8 à 15 ans) qui se rembourse selon un échéancier fixé à l'origine.
 
Le taux d'intérêts
Les intérêts sont calculés, au taux prévu dans l'acte, sur le montant du prêt et sur la durée du prêt.
Ils sont repris dans un tableau d'amortissement annexé à l'acte de prêt.
 
Ces intérêts peuvent être calculés avec un taux fixe, du début à la fin du prêt, dans ce cas les échéances seront constantes.
 
Les intérêts peuvent aussi être à taux variable ou indexé, c'est-à-dire que votre taux d'intérêt peut varier à la hausse ou à la baisse, selon l'évolution d'un indice soit interne à la banque ( par exemple le taux de base de la banque), soit externe à la banque (par exemple en prenant en référence un taux comme Euribor 1 mois, Euribor 3 mois, Tec10, ...).
 
Dans les prêts à taux variable ou indexés, la hausse ou la baisse de l'indice de référence entraîne une hausse ou une baisse du taux du prêt dans les conditions prévues par le contrat.
Cependant, certains prêts à taux variables ou indexés peuvent aussi être plafonnés à la hausse et limités à la baisse, ce qui vous sécurise contre les éventuelles fluctuations des indices de référence.
 
D'autre part, ce type de prêts est souvent assorti d'une clause de retour à taux fixe.
 
En savoir plus...

Refinancer un bien immobilier par un lease-back immobilier.

La cession-bail est un cas particulier de crédit-bail dans lequel une entreprise propriétaire d’un immeuble le vend à un crédit-bailleur et simultanément le prend en crédit-bail.

1) Une vente sans dépossession Le premier intérêt de cette technique est de permettre la réalisation d’un actif tout en continuant à l’utiliser. En outre, du fait de la promesse de vente contenue dans le crédit-bail, l’entreprise peut racheter l’immeuble, pour un prix symbolique à l’issue du contrat.

2) Se constituer un «trésor de guerre» Par cette technique, l’entreprise peut donc se constituer une trésorerie de sécurité pour faire face aux aléas de l’activité comme pour se désendetter, réaliser une implantation à l’étranger ou pour acheter d’autres actifs : biens mobiliers, immobiliers, ou encore titres de sociétés dans le cas d’une croissance externe. Cette dernière finalité est une des causes les plus fréquentes des opérations de cession-bail. Pour un actif immobilier destiné à la location (cf. question 10 relative à la SCI), la cession-bail permet d’utiliser les loyers payés par le locataire de l’immeuble pour « rembourser » le crédit-bail. La trésorerie dégagée permet à l’investisseur de se positionner sur des opportunités du marché de l’immobilier professionnel locatif.

3) Une opération exonérée de droits de mutation Opération financière, la vente en cession-bail de l’immeuble par le crédit-preneur est exonérée des droits de mutation et seule est due la taxe de publicité foncière au taux de 0,715% calculée sur le montant stipulé à l’acte de mutation. 4) Une opération d’autant plus intéressante quand la plus-value n’est pas fiscalisable Seul inconvénient, l’imposition de la plus-value éventuelle lors de la cession de l’immeuble par le crédit-preneur réduit l’intérêt de l’opération. Toutefois, au travers des loyers de crédit-bail, le crédit-preneur « ré amortit » son immeuble sur la nouvelle valeur. On notera que la cession-bail est particulièrement appropriée aux entreprises qui disposent d’un report déficitaire ou aux SCI de personnes physiques propriétaires d’immeubles anciens (faiblement taxables ou exonérés de plus-values).

En savoir plus...

Developpement du credit-bail immobilier.

Sur le plan juridique, trois éléments fondamentaux et liés caractérisent le contrat de crédit-bail immobilier: il s’agit d’une opération de location, concernant un bien immobilier à usage professionnel, assortie d’une promesse unilatérale de vente. A l’issue du contrat, le preneur a le choix entre trois options : soit le rachat du bien pour un montant fixé dès l’origine (valeur résiduelle, qui doit tenir compte des versements effectués à titre de loyers), soit , sous certaines conditions, la poursuite de la location, soit, enfin, la restitution du bien à son propriétaire, c’est à- dire le crédit-bailleur.

En savoir plus...

Définition du credit-bail immobilier.

Le crédit-bail immobilier est une technique de financement de l'immobilier des professionnels et des entreprises originale et intéressante car ne nécessitant aucun apport personnel. Le principe est simple et s'assimile peu ou prou à une opération de location: un organisme de crédit-bail immobilier se porte acquéreur du bien immobilier que l'entreprise souhaite acquérir et le loue à celle-ci pendant une période définie ( 10, 15 ou 20 ans selon la typologie du bien et l'importance de l'investissement) à l'issue de laquelle une option d'achat est définie permettant à l'entreprise de devenir propriétaire du bien.

Qui peut souscrire un crédit-bail immobilier ?

Toutes les entreprises et PME qu'elle que soit leur secteur d'activité imposées à 'impôt sur les sociétés( IS).

Quels avantages à souscrire un crédit-bail immobilier ? 

  • Aucun apport personnel à prévoir.
  • Des loyers déductibles intégralement en tant que charges de l'entreprise.
  • Le crédit-bailleur est propriétaire du bien financé, il est donc souvent plus conciliant en terme de ratio de risque financier.
  • Une sortie anticipée et un rachat du bien est possible dès la 7 éme année.

 

 

En savoir plus...

Crédit immobilier professionnel selon finanxia :

Le crédit immobilier professionnel est destiné à financer l'acquisition ou la construction d'un bien immobilier qui sera affecté à un usage strictement professionnel : entrepôt, usine de production, bureaux, cabinet médical, murs commerciaux, etc..
Lorsqu'un professionnel ou chef d'entreprise souscrit un crédit immobilier professionnel, il s'engage généralement sur une durée plutôt longue ( 15 ou 20 ans), souvent pour des montants d'investissements conséquents ( 350 000 € en moyenne voir plus selon la localisation du bien immobilier à financer), le projet est assorti d'une garantie hypothécaire et l'intervention d'un notaire est obligatoire. Un projet immobilier professionnel est donc une opération qu'il ne faut surtout par prendre à la légère.


Il existe aujourd'hui des solutions financières spécifiques afin de financer ses acquisitions immobilières professionnelles et prendre le moins de risque possible pour sécuriser au maximum un investissement effectué sur le long terme. C'est là où finanxia , cabinet de conseil et d'accompagnement financier des professionnels sur toute la France, joue pleinement son rôle :

En effet, notre cabinet possède une expérience de plus de cinq ans dans le domaine du financement immobilier des professionnels, qu'il s'agisse de locaux industriels, d'un local commercial, d'un investissement patrimonial, etc

Nous optimisons les aspects financiers de votre projet en balayant les aspects suivant du crédit immobilier :

En savoir plus...

Crédit professionnel immobilier pour votre local professionnel :

Notre cabinet de conseil en financement professionnel possède une expérience de plus de dix années dans le domaine du financement immobilier des professionnels et des entreprises / PME. Financer u projet professionnel immobilier à Paris, Lyon, Brest, Biarritz, Annecy ... la plupart du temps dans le cadre d'une SCI constituée du gérant de l'entreprise ou du médecin qui occupe ou occupera les locaux, nous recherchons des financements de montants compris entre 200 000 € et 15 000 000 € sur toute la France auprès d'organismes bancaires et financiers experts en la matière et réactifs.

Locaux industriels, local commercial, murs de cabinet médical ou murs commerciaux: nous optimisons les aspects financiers de votre projet immobilier professionnel et trouvons un financement dans les conditions optimales du marché financier:

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS
  1. Demande de contact express
  2. Rechercher un theme du site :
  3. Le plus Lu :
  4. Sites du groupe finanxia
  5. Derniers articles publiés :
next
prev